Nous sommes tous des moutons, OUI même toi !

Moutons

Le titre est un brin provocateur mais vous découvrirez dans la suite de l’article pourquoi j’affirme que nous sommes tous de gentils petits moutons  de Panurge…

Moutons

Je suis inscris à la newsletter de plusieurs blogueurs pro dont celle de Aurelien Amacker. Plus besoin de présenter ce blogueur à succès mais pour rappel, Aurélien à fait plus de 2 millions de CA depuis la création de son business, il y a environ 5 ans.

J’ai été interpellé par son dernier mail qui contenait un lien vers une vidéo récemment posté sur YouTube.

Le titre est : Les plans de MERDE et les bons plans pour monter son business.

La vidéo ne dure que 14:22 min donc pas très longue au final. Il aborde plusieurs sujets dont le fameux principe de sociologie nommée : La preuve social.

Mais qu’est ce donc ? Voici comment le célèbre psychologue américain Robert B. Cialdini l’explique :

« Habituellement, quand un grand nombre de gens fait quelque chose, c’est que c’est la meilleure chose à faire. Cette vérification par les faits est à la fois la force et la faiblesse du principe de la preuve sociale. (…) La preuve sociale représente un raccourci commode, mais elle rend en même temps celui qui l’emprunte vulnérable aux assauts des profiteurs embusqués sur le chemin. »

Il nous explique que nos comportements individuel sont calqués sur ceux de la société. Ce principe s’applique dans les situations où l’incertitude, l’ignorance ou l’hésitation surgissent, et où c’est le comportement des autres qui déterminera notre conduite à tenir.

Vous remarquerez que plusieurs techniques marketing sont basées sur ce principe. Vous avez déjà du entendre « ce produit a déjà été acheté par plus de 10.000 clients«  ou encore « vous êtes plus de 9856 clients à avoir apprécié votre séjour dans notre hôtel« . Mon préféré reste quand même le fameux « élu produit de l’année » !

Pour la petite anecdote, en 2008 au lancement du nouveau portable d’Apple, la filiale polonaise de l’opérateur Orange avait payé des figurants pour feindre la foule devant ses magasins.

C’est ce que font les autres qui servira de preuve et de justification à nos propres actes.  La plupart des gens ne prennent pas le « risque » de se faire leurs propres avis…Nous ne prenons plus par exemple le temps de nous déplacer pour aller tester un objet directement en magasin avant de l’acheter, on se contentera de regarder si le produit à 1 ou 5 étoiles sur internet.

Ce qui permet au principe de la preuve sociale de s’exprimer pleinement est l’incertitude. Pour réduire cette incertitude, cette vulnérabilité face à l’ignorance, pour faire face et contrecarrer une situation confuse ou ambiguë, nous nous en remettons aux autres, en oubliant pourtant un fait essentiel : ceux sur lesquels nous faisons reposer notre jugement et nos décisions sont eux aussi à la recherche de preuves sociales, ce qui risque de nous plonger dans ce qu’on appelle une ignorance collective.

Les gens qui ont du succès font souvent des choses qui vont à l’encontre de ce que fait la masse, Coïncidence ? Olivier Seban est un bon exemple. C’est un expert en investissement immobilier et pourtant un de ses premiers conseils est de ne pas acheter sa résidence principale. Cela va littéralement à contre courant de ce que fait la majorité des gens. Voici d’ailleurs un article sur son livre: Tout le monde mérite d’être riche.

Je vous invite à vous faire votre propre avis sur la question.

Voici quelques livres pour aller plus loin dans votre réflexion :

Influence et manipulation

Les mécanismes de la crédulité

Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens

 

Je trouve le sujet particulièrement intéressant, et vous, pensez vous que le principe de la preuve sociale vous affecte ?

Laissez moi un commentaire juste en dessous :)

 

Cedric D.

Une grosse dose de curiosité, une pointe d'audace, le tout agrémenté par un soupçon d'envie d'entreprendre. C'est la recette qui ma conduit à créer à l'aube de mes 26 ans, le site Des Livres Pour Entreprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *